Le groupe RegionsJob, acteur majeur de l’emploi, du recrutement et de la formation sur Internet en France, se renomme HelloWork pour être en phase avec la réalité de son activité actuelle et future. L’entreprise dispose dès maintenant d’une capacité d’investissement de 30 millions d’euros pour des opérations de croissance externe afin de devenir l’acteur de référence en France et prendre une position de challenger sur le marché européen d’ici 3 ans. Pour mettre en œuvre sa stratégie plus rapidement, HelloWork réorganise sa direction.

Une nouvelle étape et un nouveau nom : HelloWork

Le groupe RegionsJob s’est beaucoup développé depuis 18 ans. L’ambition initiale d’accompagner les actifs dans leur changement ou leur recherche d’emploi, partout en France, est aujourd’hui une réalité. Les services du groupe couvrent pratiquement tous les métiers, tout le territoire, l’emploi et la formation. Ils sont utilisés par plus de 4 millions d’actifs chaque mois, dont plus de 2 millions sur les plateformes régionales.

Le nom du groupe RegionsJob ne reflètait toutefois que partiellement la réalité et la diversité des services proposés (BDM, Cadreo, CVCatcher, JobiJoba, Maformation, Talent Detection…) et ne traduisait pas les développements envisagés dans les 5 prochaines années. La société RegionsJob se renomme donc HelloWork pour symboliser ce nouveau cycle de développement.

Compréhensible de tous, en France et à l’étranger, HelloWork exprime ce que l’entreprise souhaite apporter aux actifs qui utilisent ses services : trouver un emploi (du Jobbing au CDI, en passant par les indépendants) ou une formation leur permettant d’aborder la semaine avec optimisme en France comme à l’international.

Une capacité d’investissement de 30 millions d’euros

 Acteur incontournable en France sur le recrutement, l’emploi et la formation pour les actifs, qu’ils soient candidats, recruteurs, employeurs, formateurs, consultants, chasseurs de têtes, sourceurs ou  dirigeants, HelloWork veut continuer à accélérer en France et devenir un challenger en Europe. Pour cela, HelloWork a la conviction qu’il doit continuer à investir simultanément dans le développement interne (web, mobile, big data, sémantique…) pour anticiper les nouveaux usages et via des opérations de croissance externe.

C’est pourquoi HelloWork s’est doté d’une capacité d’investissement de 30 millions d’euros pour entrer dans les 3 prochaines années au capital de sociétés à fort potentiel : start-up / scale-up dans le domaine de l’emploi et de la formation, avec une composante technologique forte, ayant déjà un produit ou service opérationnel et une première phase de commercialisation en France ou à l’international. Ces futures acquisitions devront apporter une complémentarité technologique ou géographique aux services déjà proposés aux candidats ou recruteurs par HelloWork. Le rachat de la société JobiJoba en Juillet 2018 a marqué une première étape de cette stratégie de développement.

Ces nouveaux investissements vont permettre de construire un champion européen sur un marché dynamique où la plupart des acteurs sont internationaux. « L’objectif est double : compléter l’offre de services de HelloWork pour consolider notre position d’acteur incontournable en France et devenir un challenger en Europe dans les trois prochaines années. Pour cela, nous mettons à disposition de nos acquisitions des moyens financiers, de la data et notre force commerciale pour exploiter tout leur potentiel de développement … »  s’enthousiasme Jérôme Armbruster, Président de HelloWork.

Une nouvelle organisation pour accompagner ces investissements

HelloWork a procédé à plusieurs nominations afin d’accompagner la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie:

  • Jérôme Armbruster devient Président de HelloWork en charge notamment du pôle dédié à la croissance externe accompagné de David Beaurepaire nommé Directeur Délégué aux relations extérieures et à la stratégie.
  • François Leverger est nommé Directeur Général de HelloWork accompagné de Loïc le Terrien, nommé Directeur Délégué et Laurent de Bussac nommé Directeur Technique.
  • Liselotte Huguenin Bergenat, DRH et Alice Caradec, DAF, auront pour mission de structurer, suivre et partager les méthodes et organisations tout au long du développement afin de garder l’agilité, le dynamisme et l’innovation au sein de HelloWork et de ses filiales
  • Roland Tresca, actuellement Président de RegionsJob, devient Président du conseil de surveillance de HelloWork.