Jobijoba, fournisseur de solutions innovantes pour le recrutement, annonce l’acquisition de JAI (The Jobs Artificial Intelligence), une solution de chatbots spécialisée dans le recrutement. L’opération va permettre à Jobijoba de proposer aux recruteurs un nouveau service fondé sur l’intelligence artificielle, qui intervient dans la phase de candidature et de préqualifications, en amont d’un premier entretien.

Créée en janvier 2018 par Valérie Touraine (CEO) et Willem Browne (CTO), la start-up JAI a mis au point une solution SaaS de chatbots pré-conçus et pré-entrainés, capables d’assurer la première étape de préqualification des profils en temps réel et de répondre à toutes les questions que les candidats peuvent avoir en première approche : « Quel est le processus de recrutement ? », « Où est situé le siège social ? », « Pouvez-vous me présenter vos principales activités ? ».

En retour, JAI peut interroger les candidats sur leur recherche : « Pouvez-vous confirmer votre date de disponibilité ? », « Quel type de contrat cherchez-vous ? », « Quelles sont vos prétentions salariales ? ». L’ensemble des conversations sont enregistrées dans l’interface et peuvent être consultées à tout moment.

A l’issue de ce dialogue, le candidat pourra glisser son CV directement via le chatbot qui sera équipé de l’outil CV Catcher proposé par Jobijoba. Au cours de cette deuxième étape, le chatbot sera ainsi capable d’analyser le CV en temps réel et de proposer instantanément toutes les offres en adéquation avec le parcours et les compétences du candidat. Ce dernier peut enfin postuler en un clic sur les offres qui l’intéressent. Un gain de temps également côté candidats !

Le cabinet Mazars, premier à proposer cette nouvelle expérience aux candidats

Le mariage de ces technologies permettra à Jobijoba d’offrir aux recruteurs la possibilité de déployer un chatbot intelligent dans lequel sera intégrée la technologie CV Catcher, proposant ainsi un service complet conversationnel, de matching d’offres et de préqualification des candidats. L’objectif ? Répondre de manière encore plus précise aux usages actuels des candidats et offrir une expérience candidat multicanale.

Cette nouvelle solution a déjà su convaincre un premier client : le cabinet d’audit et de conseil Mazars. En adoptant la technologie deux-en-un de Jobijoba et de JAI, avec un chatbot complet, capable de dialoguer avec les candidats et de fluidifier leur parcours jusqu’à la candidature, Mazars fait figure de pionnier dans l’innovation de l’expérience candidat. Dès mars 2019, l’ensemble des candidats pourront ainsi converser avec ce tout nouveau chatbot sur le site de recrutement de Mazars.

Synergies entre Jobijoba et le groupe HelloWork

L’acquisition de JAI est la première opération réalisée par Jobijoba depuis son rachat par HelloWork en juillet 2018. La solution de JAI a été auparavant remarquée et sélectionnée en juin 2018 par l’incubateur HelloWork Start, dédié à l’innovation et au digital dans le domaine de l’emploi et de la formation. La startup s’est ainsi installée dans les bureaux parisiens de HelloWork, a travaillé au plus proche de ses équipes commerciales et a bénéficié d’un accompagnement spécifique pour adresser rapidement son marché. C’est dans ce contexte que les équipes de Jobijoba et de JAI se sont rencontrées et ont échangé sur les technologies et solutions d’avenir, qui seront demain indispensables sur ce marché dynamique et complexe.

« Les technologies de Jobijoba et de JAI sont parfaitement complémentaires, déclare Thomas Allaire, fondateur de Jobijoba. Les candidats seront ainsi mieux orientés dans leur recherche et les entreprises pourront se concentrer sur les tâches à plus forte valeur ajoutée comme l’analyse des soft skills ».

Pour Valérie Touraine, CEO et co-fondatrice de JAI, « Notre solution permet aujourd’hui d’offrir une expérience candidat optimale tout en facilitant le travail des recruteurs grâce à l’automatisation de la pré-qualification. Nous souhaitions accélérer notre développement tant commercial que produit en 2019, et c’est pourquoi nous sommes heureux et fiers que notre technologie ait séduit Jobijoba, qui figure parmi les pionniers de l’intelligence artificielle dans le recrutement en France. Cette étape permettra d’accélérer le développement de la solution en s’appuyant sur un acteur clé et complémentaire ».

Jobijoba proposera ce nouveau service aux nombreuses entreprises avec qui la société travaille déjà, comme SNCF, EDF, Carrefour, Essilor, Sopra-Steria, Spie, Proman, Adéquat, Michael Page, Adecco, Page Personnel, Aramis Auto, K par K, Groupe Casino…